Logo

Où souhaitez-vous
partager cette page?

Diane Malo

Expositions

Du 29 juin 2022 au 24 juillet 2022

Gratuit

Diane Malo
Partager la page

Sur un fond de ciel bleu

Vernissage dans les jardins : samedi 2 juillet de 13 h à 17 h, allocutions à 13 h 30. En cas de pluie l'événement est remis au dimanche 3 juillet.


Diane Malo présente une série d’œuvres intitulée « Sur un fond de ciel bleu » dont la démarche a été entamée en 2017.

Le ciel est le point de départ de ses créations. Elle peint à l’acrylique sur du papier Bristol 100 lb. Elle y ajoute un personnage, un décor, des textures et des petits collages pour les détails.

Elle commence son œuvre avec une vague idée, c’est ensuite son instinct et le plaisir de créer qui la guident. Elle aime inventer des lieux insolites. Elle y parle de la solitude, de celle qui n’est pas toujours triste, de la fragilité de la vie, de l’équilibre précaire du bonheur, du monde vu d’en haut, de l’horizon tout bleu, du vent, des nuages, des oiseaux…

Le confinement, les classes-bulles, la bulle familiale, le « chacun chez soi » lui ont donné l’idée d’un personnage dans une boîte de bois, toujours trop petite.

Elle reproduit quelques-unes des mises en scène de ses tableaux dans une version en trois dimensions. Ainsi s’ajoutent à l’exposition, des personnages réalisés en porcelaine biscuitée et peints à l’acrylique dont une petite boîte cadre leur univers. À travers ces créations l’artiste souhaite exprimer cet isolement qui nous a permis de prendre le temps de voir la vie.

Comment décrire son travail? Illustration, peinture? Son travail a déjà été qualifié de mise en scène picturale… L’artiste est sensible à ce terme qui rejoint le côté narratif de son œuvre. Il s’agit de petites histoires à compléter.

Diane Malo

Native de Joliette, Diane Malo réside à Notre-Dame-des-Prairies. Après des études en sérigraphie et en lithographie à l’UQAM, elle obtient un diplôme en pédagogie artistique.

Elle enseigne ensuite les arts plastiques au secondaire jusqu’à l’âge de la retraite.

Bien qu’il n’y ait pas de ressemblance avec son travail, c’est l’exposition « Au bout des mots » de Louise Robert, présentée au Musée d’art de Joliette en 2003, qui a été l’élément déclencheur à sa production artistique. Cette exposition l’a émue et bouleversée. 

Entre 1995 et 2019, elle participe à plusieurs expositions au Québec. Elle suit également différents ateliers à l’école d’été de Mont-Laurier, puis un stage à l’école internationale d’été de l’Université Laval à Percé. Elle est une des membres fondateurs du Collectif ∞ (infini), un collectif d’artistes fondé en 2003.